Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Le point sur le contrôle technique d’une voiture neuve

Par Posted on 0 Pas de tags 0

La visite technique est une démarche à ne pas négliger pour les propriétaires de véhicules, qu’il s’agisse de voitures d’occasion ou neuves. À ce propos justement, vous allez découvrir dans la suite de cet article, quelques informations utiles à propos du contrôle technique d’un véhicule neuf.

Ce que dit la loi

La fréquence du contrôle technique varie selon le type de véhicule. Selon la loi sur le Code de la route, le contrôle technique de voitures particulières ainsi que de camionnettes neuves doit se faire dans les six mois qui précèdent le 4e anniversaire de sa première date de mise en circulation. Par la suite, le véhicule doit passer un contrôle technique tous les deux ans. Il est à préciser que la visite technique doit être effectuée auprès d’un centre de contrôle technique agréé, indépendant des concessionnaires et des garagistes.

Comment se préparer à un premier contrôle technique ?

Pour réussir le premier contrôle technique d’un véhicule neuf, beaucoup décident de faire un précontrôle technique auprès d’un garagiste. Sinon, vous pouvez réaliser vous-même des vérifications simples avant la date de la visite technique. Pour ce faire, il faut contrôler que l’éclairage et le klaxon fonctionnent bien. Il faut aussi vérifier l’état des pneus, du pare-brise, des balais d’essuie-glace ainsi que des plaques d’immatriculation. En principe, un véhicule neuf réussit sans problème son premier contrôle technique.

Comment se déroule le premier contrôle technique ?

Il faut savoir qu’une centaine de points de contrôle sont à vérifier lors du premier contrôle technique. Pour ce faire, il faut conduire son véhicule et la carte grise auprès d’un centre de contrôle agréé. Dans le cas où le contrôleur ne décèle aucun point négatif, on remet au propriétaire du véhicule neuf un rapport de contrôle, un timbre collé sur la carte grise qui informe sur la prochaine date de visite technique et enfin une vignette de conformité à coller au pare-brise. Dans le cas où il détecte des défauts et des anomalies, le propriétaire dispose d’un délai de deux mois pour régler les petits problèmes autrement il doit repasser une visite technique complète.

Pas encore de commentaires.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *